Livraison du dernier kilomètre : les défis et solutions

livraison dernier kilomètre solutions

La livraison du dernier kilomètre est aujourd’hui l’un des plus gros défis pour la logistique. Les entreprises doivent comprendre comment être (ou rester) compétitives sur cet axe (ou ce point) stratégique. Nous vous expliquons tout.

Livraison du dernier kilomètre : définition

La notion de la livraison du dernier kilomètre a fait son apparition avec le fort développement de l’e-commerce. Le “dernier kilomètre” représente les derniers kilomètres que parcourt un colis pour arriver chez son destinataire. Celui-ci fait partie des services de livraison les plus coûteux, de l’ordre de 25 à 30% du coût total de l’expédition, car les frais ne sont plus partagés avec les autres colis.

Très compliquée à gérer, la livraison du dernier kilomètre prend en compte la livraison de la marchandise et la disponibilité du destinataire à recevoir son colis. Cette notion ne comprend pas la livraison en boîte aux lettres.

Aujourd’hui, de nombreux professionnels de la logistique souhaitent optimiser le dernier maillon de la chaîne. Premièrement parce que les centres urbains sont de plus en plus saturés, mais également, parce que les zones rurales demandent de parcourir de longues distances pour atteindre le destinataire. Les acteurs de la logistique veulent relever de nouveaux challenges en gagnant en efficacité et en rapidité, tout en réduisant les impacts environnementaux et les coûts.

livraison dernier kilomètre

Livraison du dernier kilomètre : les enjeux

Avec l’augmentation des ventes e-commerce, notamment liées à la crise sanitaire du Covid-19, les demandes et les attentes des consommateurs sont en nette évolution. En effet, ils recherchent des options de livraison rapide et accessible. Aujourd’hui, la plupart des e-commerçants s’adaptent à ces demandes, mais cela n’est pas sans conséquence. Quels sont les réels enjeux du dernier kilomètre ?

Les enjeux économiques

Pourquoi la livraison du dernier kilomètre est l’une des plus coûteuses dans le coût total de la chaîne logistique ? On observe deux cas de figure :

  • L’augmentation du nombre de livraisons : comme dit précédemment, les habitudes des consommateurs changent avec une augmentation des achats en ligne. L’exigence des clients contraint les sites de vente en ligne à proposer des services toujours plus performants (rapidité et personnalisation des commandes). Cela mène à une augmentation des coûts pour le e-commerçant. Par exemple, la livraison express en 24/48h nécessite l’installation d’infrastructures qui permettent de livrer les commandes en un temps record. Tout comme les acteurs de l’e-commerce classique, les courses en ligne ont fortement augmenté ces dernières années. Le secteur de l’alimentaire a, lui aussi, développé sa propre logistique avec un système de traçabilité. Bien souvent, c’est un ERP qui est utilisé pour répertorier tout le cycle de vie d’un produit (numéro de lot, DLC, DLUO, température de stockage, achat, vente, livraison). En l’associant aux logiciels des prestataires de livraison, l’ensemble des échanges se fait de bout en bout, jusqu’à la livraison finale.
  • Des livraisons qui peuvent être problématiques : lors de la livraison des colis, le transporteur peut rencontrer de nombreux problèmes sur la route, par exemple des retards, de la circulation, une annulation, un itinéraire complexe, la perte d’un colis… Sans compter l’augmentation des coûts de la livraison pour un colis qui se rapproche du destinataire.

Les enjeux logistiques

Le dernier kilomètre engendre aussi des problèmes de logistique, compliqués à gérer pour l’entreprise. En effet, différentes contraintes peuvent s’ajouter à la livraison de la commande comme : la localisation du client, les différents arrêts que doit faire le livreur, le flux routier, les difficultés de suivi de la commande, les ruptures de stock…

L’augmentation croissante des commandes e-commerce demande aux entreprises davantage d’espace de stockage et un traitement de données beaucoup plus rapide. Pour gagner en efficacité, les structures doivent financer des projets d’automatisation afin d’être efficaces.

Les enjeux écologiques

Il n’est pas sans dire que le dernier kilomètre a un fort impact environnemental. Une augmentation des commandes et des livraisons impacte forcément le nombre de véhicules sur les routes et donc, accroît la pollution. Il a été relevé que la phase d’acheminement des colis est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre dans les villes. La hausse du nombre de véhicules (voiture, fourgon, camion) de livraison engorge de ce fait le trafic routier. Certains même, pour effectuer des livraisons dans les 24/48h, empruntent des itinéraires bis qui sont beaucoup plus longs et qui polluent davantage.

livraison dernier kilomètre définition

Livraison du dernier kilomètre : les solutions

Nous l’avons vu précédemment, les flux de livraison ne sont pas près de se réduire, bien au contraire. Le secteur de l’e-commerce est en perpétuelle évolution avec une croissance annuelle de 8,5%. Quelles solutions les professionnels peuvent-ils mettre en place afin d’optimiser la logistique du dernier kilomètre ?

Utiliser un outil d’optimisation de livraison

Il existe aujourd’hui des outils d’optimisation de livraison qui vous permettent d’établir une stratégie logistique efficace afin de maîtriser vos coûts de transport par la construction d’itinéraires optimisés, mais aussi de valoriser la qualité de service, ou encore d’informer le client sur l’acheminement de son colis. Ces logiciels permettent de gagner du temps en optimisant les plans de tournées, et en maximisant le taux de remplissage des camions.

Découvrez notre application web TourSolver, une solution Saas pour l’optimisation des tournées logistiques et du dernier kilomètre. Elle permet de créer des plans de tournées rentables et réalistes, en prenant en compte les contraintes de votre métier : quantité de colis à livrer, contraintes géographiques, horaires de travail…

Je découvre les solutions Nomadia

Proposer différents créneaux et points de livraison

Afin de satisfaire les demandes des clients, permettre le choix de l’heure de livraison est un réel atout pour votre entreprise. La démocratisation du télétravail et les horaires aménageables dans certaines entreprises conduisent de plus en plus les clients à choisir des créneaux horaires précis de livraison. Il faut savoir qu’un destinataire non présent le jour de la livraison de son colis est très coûteux pour votre entreprise. C’est pourquoi il est intéressant de mettre en place cette solution pour réduire à la fois le nombre de véhicules sur les routes et les émissions de CO2.

Pour minimiser le coût du dernier kilomètre, vous pouvez mettre en place un système de choix de points de livraison :

  • Les points relais (Mondial Relay, Chrono Relais…) : en plus de faire baisser les coûts de la livraison, diminuer les points d’arrêts et réduire les émissions de CO2 pour l’entreprise, le destinataire peut récupérer son colis le jour de son choix à l’heure qu’il préfère, ce qui enlève la contrainte de présence au domicile.
  • Le drive et retrait en magasin : ce service de livraison est très fréquemment utilisé par les magasins alimentaires. Considéré comme un gain de temps par le client, celui-ci passe commande en ligne et récupère sa commande dans l’un des points drive disponibles près de chez lui. Pour l’entreprise, la création de ce service de retrait est rentable, car il ne nécessite que l’aménagement d’un entrepôt et d’une gestion logistique.
  • La livraison en consigne : il s’agit pour le client de récupérer sa commande dans un casier automatique où il a choisi de réceptionner son colis. D’un point de vue financier, ce système est avantageux pour l’entreprise, car il nécessite peu de coûts de fonctionnement.

dernier-kilomètre points livraison

Mutualiser les flux

l existe un mode logistique appelé le “cross-docking” qui permet de préparer les commandes à partir d’une plateforme unique qui s’occupe du tri. En plus d’optimiser la livraison du dernier kilomètre, grâce à un meilleur contrôle des dates d’expédition et de production, l’entreprise n’a pas besoin de détenir un entrepôt et des véhicules de livraison. Financièrement, ce système permet de faire des économies sur de nombreux points (structure, véhicule, carburant…). Il est aussi possible de mutualiser l’utilisation d’un seul véhicule pour la distribution de produits de la même catégorie. Pour en savoir plus sur la mutualisation du transport, vous pouvez lire cet article.

Penser à la livraison écologique

La logistique du dernier kilomètre est très polluante, c’est pourquoi en optimisant les itinéraires de livraison à l’aide de solutions web, vous pouvez réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour une livraison plus écologique, vous pouvez remplacer vos véhicules thermiques par des véhicules hybrides ou électriques. Pensez également à optimiser la taille de ceux-ci en fonction des parcours de livraison afin de ne jamais rouler avec un camion à moitié vide.

Penser à la communication et au suivi en temps réel

De plus en plus de fonctionnalités sont présentes dans les outils d’optimisation de livraison, qui permettent d’informer le client du parcours de son colis. Il peut s’agir de l’envoi d’un e-mail ou d’un SMS qui prévient le destinataire et lui offre la possibilité de changer la date de livraison s’il n’est pas présent à son domicile. Ce système réduit les risques d’absence du client tout en augmentant sa satisfaction.

Chez Nomadia, nous vous proposons diverses solutions pour votre entreprise et vos équipes itinérantes, que ce soit pour vos services de logistiques, vos forces de vente ou encore vos techniciens.

N’hésitez pas à faire appel à nos experts pour poser vos questions ou demander une démonstration gratuite de nos solutions.

Partager

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email